navigation

A022/ Sur les routes en Panhard 24CT 21 février, 2017

Posté par danetdom dans : A022/ Sur les routes en Panhard 24CT , 2 commentaires

IMG_7102r

Le grand jour du contrôle technique est arrivé rendez vous est pris pour …. le jour de mon anniversaire.

Grosse déconvenue…. recalé pour gros déséquilibre  (66%) de freinage du train arrière.

z elle roule presque rr 

 

Une purge de l’étrier arrière gauche, une contre visite et victoire après  12 années et prés de 3900 heures de travail,

j’obtiens le sésame tant  attendu avec  0 défauts à corriger.

Premiers kilomètres. Premières joies de rouler en 24CT.

 

 IMG_7384r

 

Le dimanche suivant 1ére sortie rencontre d’ancienne le 1er dimanche du mois organisée par le club « Vignettes gratuites »

 

IMG_7403r

 

Début mai 1er grand voyage pour l’assemblée générale du club CPLF (club Panhard) à Obernai en Alsace,

exposition sur la place du marché et en prime  en fin de journée la montée  

(un peu angoissée avec un moteur en rodage) du mont Saint Odile avec une arrivée au sommet  en plein l’orage.

 

 obernai 2

 

Juin c’est Rétro Meus’auto à La Madine en Meuse  » la concentration d’anciennes de Lorraine » organisé par les « Bielles Meusienne »

Hélas le temps est pluvieux.

 

madine2016 

 

La 24 à remporté le  »challenge Lorenzini » qui récompense  la meilleure restauration de l’année.

 

madine 

 

Les gagnantes des 

Challenge Est Républicain pour la restauration d’un coupé ou cabriolet.

et

Challenge Claude Lorenzini pour les véhicules de plus de 30 ans.

 

12trophée Lorenzini 

 

Début juillet c’est   »la route des vacances » sur l’ ex route nationale 74 entre Colombey les Belles et Langres.

Départ avec un crachin breton mais le temps c’est vite arrangé.

 

DSC_9526b 

 Sympathique balade, chacun à son rythme, apéritif et pique nique sous les arbres.

Le centre ville  de Langres réservé aux anciennes l’après-midi.

Je conseille fortement.

DSC_9596b 

Les sorties 2016 s’achèves en apothéose.

Les 1er et 2 octobre participation au 125éme anniversaire de Panhard et Levassor.

315 km pour aller à Compiégne avec un arrêt (obligatoire) sur l’ancien circuit de Gueux. 

bv4

Pose devant un (devenu rare) panneau Michelin.

bv11

 Ceux par qui tout à commencé, les tout premiers modèles Panhard

IMG_8123r

En compagnie d’une vénérable « sans soupapes »

880kms dans le weekend avec un fonctionnement sans problèmes que de la joie

bv6

A021/ Remontage final 17 novembre, 2016

Posté par danetdom dans : A021/ Remontage final , ajouter un commentaire

Voici les derniers remontages 

avant la remise en route attendue avec impatience.

Mise en place du tableau de bord.

IMG_6333rr

IMG_6775rr

Pose de la moquette de sol.

IMG_6505rr

Mise en place des revêtements intérieurs.

002 pose revetement r

Ensuite, après un bon nettoyage repose de la banquette arrière.

011 renovation banquette ar r

Installation des supports de sièges.

008 pose revetementr

Un peu plus de travail sur les sièges avants qui ont été sans doute plus sollicités.

Après démontage des revêtements en skaï un bon lavages dans la machine à laver à basse température.

013 sieges avants r

Quelques ressorts sur l’assise gauche à réparer.

012 sieges avants r

Remplacement de la toile de jute de protection entre ressorts et mousse, taillé dans un ancien sac de café.

029 siege avant assise r

Après un peu de couture pour remplacer les tubes en tissu pour positionner les tringles de siège.

pose de la mousse et agrafage avec des agrafes « nez de porc »

036 siege avant assise r

Mise en place des sièges.

041 r

Les pare-chocs en inox sont bien conservé 2 bosses à redresser et un bon polissage. 

14 Pare choc _1

15 Pare choc avant_1

06 Pare choc arriere_1

Ca commence à ressembler à une 24.

IMG_6769r

Maintenant que l’intérieur est quasi terminé, je peut monter les portes sans risque de les abîmer en montant les élément intérieur.

D’abord la poignée extérieure serrure avec le jonc chromé, puis le mécanisme de lève-vitre.

NG018 portiere gauche remontage r

Puis le film d’étanchéité.

NG014 porte gauche avant remontage r

Et enfin l’habillage avec la plaque inox de protection basse, la poignée intérieur le tube d’air supérieur et la manivelle de lève-vitre.

NG020 portiere gauche remontage r

Opération délicate de montage de porte avec le réglage du jeu passage du faisceau pour le report de clignotant et feu de bout de poignée.

NG025 portiere gauche remontage r

Avant le montage des ailes avants, la préparation des optiques avants.

002 bloc phares r

2 beaux optiques avec leurs faisceaux prêt à être installé à leurs places.

IMG_7166 r

010 bloc phare r

Pose du système d’échappement.

IMG_6721r

Viens le moment d’installer les décors.

Les baguettes inox que je fixe avec des vis inox (fournie par Olivyeah que je remercie) en y soudant des rondelles

avec 2 méplats pour éviter que ça tourne dans la baguette.

et avec une rondelle caoutchouc  pour l’étanchéité avant la rondelle Grower et l’écrou.

 tout ça en remplacement des agrafes difficilement trouvable.

IMG_6684r

Baguettes posées.

IMG_6712r

Ainsi que les monogrammes.

IMG_7261r

Encore quelques détails à régler et elle pourra descendre de ces skates bord pour filer au contrôle technique. 

IMG_7102r

A020/ Remontage 30 janvier, 2015

Posté par danetdom dans : A020/ Remontage , 4 commentaires

 Maintnant il faut tout remettre à sa place.

D’abord descendre de son support le moteur pour l’accoupler avec la boite de vitesse.

Pour le basculement du moteur dépose de la crosse d’échappement droite. 

 

descente du support moteur

Suite du basculement pour pose sur tabouret.

descente du support moteur

Prêt à acceuillir la boite de vitesse.

descente du support moteur

 Accouplement moteur boite.

 

assemblage moteur moteur

L’ensemble pése une centaine de kilos suspendu au plafond.

 

001 suspendu _1

Introduction dans le berceau.

 

002 inclinaison pour introduction de la boite_1

 

Reste à boulonner l’ensemble.

 

005 raccordement des cardans_1

Suspendu au plafond.

IMG_5605_1

Pose et raccordement des boitiers de chauffage, et branchement divers, bobine, demareur, essuie-glace

feu de recul, regulateur etc…. 

IMG_5638_1

En attendant les pieces pour le reconditionnement des freins,

Je me met sur l’intérieur avant de remettre les vitrage je dois recoller le ciel de toit.

Aprés un bon décrassage, le coller sur une couche de mousse fine de 10mm

IMG_5709_1_1

Découpe de la mousse à 5 cm autour du ciel de toit.

IMG_5710_1_1

Protection des bords interieurs car j’utilise de colle néopréne en bombe.

IMG_5712_1_1

Passage par le centre des baies de pare-brise d’une sangle à cliquet pour suspendre et coller plus facilement le ciel de toit.

IMG_5715_1_1

Ciel de toit suspendu sur la sangle et collage au niveau de la nervure centrale.

IMG_5718_1_1

Reste plus que le coté droit à coller

IMG_5719_1_1

Collage complet.

IMG_5723_1_1

Maintenant que le ciel de toit est à sa place, je peux  remettre les vitrages.

Montage du joint neuf de lunette arriére avec une petite cordelette pour introduire la lévre du joint dans la baie.

IMG_5738_1_1

Mise en position de la lunette arriére maintenu par des sangles aprés avoir appliqué de la graisse à pneus pour faciliter la mise en place.

IMG_5739_1_1

Début du tirage de la lévre inférieure.

IMG_5740_1_1

Lunette arriére en place on passe au pare-brise.

IMG_5745_1_1

 

IMG_5752_1_1

Il n’y a plu qu’à tirer la cordelette pour ramener la lévre du joint de pare-brise.

IMG_5754_1_1

Lentement ça reprend forme.

IMG_5759_1_1

A/019 Reconditionnement de la boite 27 janvier, 2015

Posté par danetdom dans : A019/ La boite de vitesse , ajouter un commentaire

Après le moteur, vient le tour de la boite. 

C’est une 3431 n°164500 sa devrait être une 3438 avec rapport de 4éme allongé.

000Boite I_1

 

Après un démontage méthodique, le repérage, et l’analyse en règle.

Dépose du couvercle latéral de roulement droit.

006 boite_1

Dépose du couvercle gauche.

007 boite_1

Un peu de dépôt au fond du carter.

008 boite_1

Le couple démultiplicateur n’est pas très beau, je vais utiliser la pignonerie de l’autre 3431.

009 pignons differentiel et conique hs _1

Après nettoyage, vérification, approvisionnement des pièces, tous les roulements sont remplacé (sauf ceux du couvercle gauche), cales, synchros, joints.

Le remontage peu commencer.

012 roulement neuf_1

014 pieces neuves pieces PL_1

Première petite boulette.

 j’ai eu de grandes difficultés à sortir le roulement à aiguilles NA1015 du couvercle avant.

Après élimination des 3 coups de matage.

J’installe l’extracteur à roulement NA1015 (que l’on m’a prêté) je chauffe le couvercle et je serre la vis,

et là paf, la boulette, la bêtise, la vis de l’extracteur passe au travers du carter.

0001Arrache roulement à aiguille NA1015_1

Après analyse, grosse erreur de ma part, le carter est très mince à ce niveau.

Heureusement ce n’est pas le plus beau carter.

Je dois procéder autrement,

en ne prenant pas appui avec l’extracteur sur le fond du logement du NA1015, mais en tirant la vis de l’extracteur.

En mettant le carter de boite à la verticale serré dans l’étau.

Je modifie la vis de l’extracteur en l’allongeant avec une tige filetée de 6 et un écrou à l’autre extrémité afin de passer une lame de tournevis pour tirer l’extracteur et surtout j’empêche d’engager dans le carter l’épaulement de centrage du couvercle pour ne pas bloquer la dilatation.

a0005Arrache roulement à aiguille NA1015_1

Chauffage, appui sur la lame de tournevis et là le NA1015 sort facilement.

a0006Arrache roulement à aiguille NA1015_1

a0007Arrache roulement à aiguille NA1015_1

a0008Arrache roulement à aiguille NA1015_1

Réglage du couple d’angle avec les tampons de mesure que l’on m’a egalement aimablement prêté.

011 outil de mesure de couple conique_1

Introduction de la cage intérieure du roulement à rouleaux coniques 30305  PL503550.

013 mise en place du 30305_1

Préparation du pignon d’angle.

015 arbre de pignons d'angle_1

Mise en place des 26 aiguilles dans le pignon de transmission.

016 aiguille du pignon de transmission_1

Après chauffe du carter mise en place du démultiplicateur.

016 montage du couple conique_1

Mesure de l’alignement de la roue de seconde avec un comparateur.

018 Alignement de la roue de seconde_1

019 Alignement de la roue de seconde_1

Calage de la butée à billes du pignon d’angle.

020 calage de la butée à bille du pignon d'angle _1

Introduction de la cage intérieure du roulement d’arbre intermédiaire.

021 montage de la cage interieur de roulement Nadella 1015 _1

Et de la cage extérieure dans le couvercle avant.

022Montage de la cage exterieur du roulement Nadella 1015 dans le couvercle  av_1

Du roulement 6206  PL 378247.

023 couvercle avant prer au montage_1

Tout est prêt à rentrer dans le carter.

024 Reste à assembler tout ce petit monde _1

Appréciation de la rotation du pignon d’angle à 200gr pas de rotation.

025 pas de rotation à 200gr _1

250 gr pas + de rotation

027 pas de rotation à 250gr _1

270gr rotation c’est tout bon on est dans la fourchette entre 200 et 400gr.

028  rotation à 270gr _1

Fermeture définitive des couvercles de roulements.

029 montage définitif du chapeau de roulement droit_1

Réglage des fourchettes.

030 reglage des fourchettes_1

Introduction du joint déflecteur,

pour ne pas l’abimer et pour plus de facilité je le fait coulisser sur des tringles d’essuie glace une tringle par cannelures.

031 introduction du deflecteur caoutchouc de pignon d'entrainement_1

A018 bis/Le moteur 1744 3 novembre, 2014

Posté par danetdom dans : A018/ Le moteur , ajouter un commentaire

Ce fut long mais il tourne.

 

Ce devait être un bloc 1732 mais après montage du vilebrequin des pistons et des chemises, un désagréable « cloc » se faisait en entendre au moment où la bielle redescendait.

Diagnostique ? Jeu trop important aux bielles, (pourtant mesuré).

 

J’ai donc repris le bloc 1744, après un gros nettoyage au nettoyeur haute pression à eau chaude, évidement sans le roulement de palier arrière, voici un bloc tout propre.

001 IMG_2608_1_1

002 IMG_2610_1_1

003 IMG_2650_1_1

Le bloc est prêt à recevoir un vilebrequin « neuf » .

004 IMG_4509_1

1ére precaution, la verification du jeu aux bielles 0.00 et 0.01 encourageant, c’est mieux que que les 0.06 du 1732.

006 IMG_4556_1

La gorge du maneton arrière pour le jonc de blocage de la bague d’étanchéité semble moins profonde

et moins longue sur le vilebrequin neuf (celui de gauche).

Ce qui permet l’usinage du support de palier arriére pour

le montage d’un joint Spi

007IMG_4602_1

Pour limiter les fuites modification du volant moteur,

moins 2mm au niveau de l’épaulement de centrage du volant moteur du palier de vilebrequin

et alésage du palier arrière (en fonte) pour placer un joint Spi Simrit  de 70x55x8 qualité Viton.

 010 IMG_4595_1

J’ai fabriqué un outil pour ne pas trop enfoncer le joint

afin que la lèvre ne tombe pas dans la gorge du
jonc d’arrêt de bague d’étanchéité.

Il s’agit d’une rondelle épaisse de 90mm de diamètre sur laquelle sont vissées 6 vis BTR de5,

la hauteur des têtes de vis (4,8mm) convient parfaitement pour pousser le joint,

quand la rondelle serrée par les vis de volant plaque en bout de palier  le joint est à sa place

(il ne faut surtout pas qu’il avance trop car on ne peut le tirer si il est trop enfoncé sans l’abimer).

011 IMG_4618_1

009IMG_4621_1

012 IMG_4627_1

013 IMG_4629_1

Aprés montage du vilebrequin dans le bloc sur des roulements vérifié.

Réglage du jeu latéral du vilebrequin, 7 centièmes, on est dans la tolérance constructeur.

008 IMG_2790 _1

 

L’étape suivante concerne les cylindres.

Après leurs déposes, déglaçage des chemises.

015 IMG_2774_1

Une rectification des sieges de soupapes. 

014 IMG_2815_1

Aprés un rodage de soupapes neuves en cotes réparation viens le montage de la culbuterie

et le réglage des barres de torsions de rappel de soupapes.

016 IMG_4212_1

Les pistons, axes et segments neufs prêt à être montés.

018 IMG_4209_1

Pistons montés.

019 IMG_4632_1

 

Plus que l’augmentation du rapport volumétrique je recherche plutôt l’équilibrage des chambres de combustion.

Peu de matériel suffit une seringue de 60mml et une balance

Le but étant de mettre le même volume (de gasoil) dans les 2 chambres de combustion.

020 IMG_4335_1

021MG_4338_1

022 IMG_4337_1

S’ensuit la phase délicate du calage de la distribution (au laser).

Dans un 1er temps j’ai pratiqué la méthode utilisée par Gazoline,

Mais je trouve qu’un niveau à bulle posé sur 2 goujons espacé de 3 ou 4 cm ne me paraît pas d’une très grande précision.

Je me suis juste contenté d’essayer d’augmenter la précision en utilisant un niveau laser (ce truc  pas cher à moins de 10€ chez tout bon discounter).

192mm est la cote entre le plan de joint du BCA (boitier de commande auxiliaire) est le haut des goujons supérieurs en position horizontale de l’A à C,

partant de là, le bloc placé à l’horizontal, le niveau posé sur le plan de joint du ‘bca’ je trace sur le mur à quelques mètres le pointeur du niveau laser.

Je déplace ce même niveau sur les 2 goujons monté sur l’AàC que je tourne pour avoir le pointeur laser à 192mm en dessous de celui du plan de joint de

BCA. Ensuite j’accouple les 2 pignons.

022 IMG_4650laser_1

023 IMG_4651laser_1

029 c'est bon tgp

Pour confirmation de l’accouplement précédent j’ai pratiqué la méthode classique avec le disque gradué.

024IMG_4654_1

Je poursuis par le non moins délicat calage du dépresseur et montage de pompe à huile avec bille et ressort neuf.

030 IMG_4657_1

032 IMG_4667_1_1

033 IMG_4744_1_1

L’assemblage se termine par le réglage du jeu aux soupapes le remontage des couvercles et tubulure d’huile,

dynamo et démarreur montage des tôles de carénage de la turbine.

Enfin viens la pose des tubulures d’admissions, d’échappements, de réchauffages,

de l’allumeur SEV avec avance centrifuge calé avec 4,5 dents d’avance (18°)

Il ne manque pour l’instant que le carburateur Zenith 38.

034 IMG_5376_1_1

Installation du carburateur avec le dispositif de correction d’avance couplé au starter. Le voici prêt à démarrer.

035 IMG_5402_1_1

Image de prévisualisation YouTube

A017/ Traitements des jantes et peinture du tableau de bord. 18 juin, 2012

Posté par danetdom dans : A017/ traitement des jantes et peinture tableau de bord , ajouter un commentaire

Voici la suite de mon ouvrage.
Il s’agit de la remise en peinture et du réassemblage du tableau de bord.
Voici une partie des éléments du tableau de bord à peindre en « vermiculée « 
La planche, les casquettes de cadrans et le support d’appareillage.
Ne sont pas présent sur la photo la porte de boite à gants et le cendrier.

A017/ Traitements des jantes et peinture du tableau de bord. dans A017/ traitement des jantes et peinture tableau de bord 000-a-peindre-vermiculee_1

La peinture VK8538 noir mat VALCREPE et son diluant de chez Monopol
trouvée grâce au site http://id19p.over-blog.com/article-12820140.html
(cette adresse m’avais déjà encouragé à faire l’électrolyse des jantes)

001-peinture-vermiculee_2_12 dans A017/ traitement des jantes et peinture tableau de bord

Cette peinture a une particularité.
Il faut passer la pièce fraichement peinte…
au four à 120° pendant 45 minutes.
Le four n’a pas été un gros souci, j’ai fabriqué un caisson d’1,20m x0,40×0,40

en bois Medium
avec une ouverture pour installer un radiateur infrarouge,
pour surveiller la température j‘ai utilisé le thermomètre à alcool
de la chaudière à bois de l’atelier.
Le radiateur ne suffisant pas à atteindre les 120° j’ai fait un trou de 40 mm au fond
pour ajouter un décapeur thermique pour brasser l’air afin d’augmenter la température

003-cendrier-et-porte-de-boite-au-four-a-110_11

La porte de boite à gants .

008-lporte-de-boite-a-gants-reassemblee_1

Les instruments en cours de remontage.

013-tableau-de-bord-equipe-verso_1

 

Et voila le tableau de bord est presque prêt à reprendre sa place.

 

012-tableau-de-bord-equipe_1

J ‘ai dérouillé les jantes par un systéme d’électrolyse.

 Pour cela il suffit de peu de matériel.

Un bac en plastique, de la soude (genre lessive St Marc)

quelques morceaux de fils éléctrique, un morceau d’inox et un chargeur de batteries.

01-éléctrolyse-en-cour_12

1° remplir le bac plastique avec de l’eau mélangée avec de la soude.

2° brancher le + du chargeur sur le morceau d’inox et le mettre dans le bac.

3° brancher le – sur la pièce à dérouiller la mettre dans le bac à proximité du morceau d’ inox

4° brancher le chargeur et attendre, des petites bulles se formes autour de la piéce c’est bon signe

 au bout de quelques heures, sortir la piéce et la brosser avec une paille de fer

sous la peinture qui cloque l’acier est comme neuf .

02-éléctrolyse_13-300x244

03-éléctrolyse-_12-300x295

Voila le résultat aprés ponçage, le plus gros a été dissous par l’électrolyse.

04-décapées-prètes-à-peindre-_13

5  jantes parfaitement décapées poncées  prêtes à peindre.

05-Peintes-gris-touraine-aux-parties-cachées_12

Aprés le Wash primer une couche d’ appret et une peinture Epoxy.

Aprés les jantes voici le tour des éléments intérieurs.

Afin de réassembler la voiture je décide de commencer par le tableau de bord.

Peint en noir vermiculé (une peinture spéciale à effet de ride pour eviter les reflets)

sur le blog http://id19p.over-blog.com/article-12820140.html 

le même blog qui m’a fourni la méthode pour

faire l’électrolyse. Merci à Jérome

je trouve toute la « recette » pour faire la peinture du tableau de bord tout y est

la référence de peinture et la méthode d’application.

Cette peinture à une particularité essentielle

il faut mettre la piéce fraichement peinte dans un four à 120° pendant 45 minutes.

 

A016/ Oprération peinture polie-lustrée 27 décembre, 2011

Posté par danetdom dans : A016/ opération peinture polilustrée , 3 commentaires

A016/ Oprération peinture polie-lustrée dans A016/ opération peinture polilustrée IMG_1522_15

Toute la partie carrosserie etant quasiment prête à peindre.

J’hésite, concernant l’application de la peinture finale.

J’envisage deux  solutions.

1/ Emmener le tout chez un carrossier, qui me la peindra.

Avec toutefois une inquiétude, sera t’elle aussi reussie que je l’espére?

2/ la peindre moi même dans mon atelier avec un maximum de précautions.

Faire ce que l’on appelle une peinture « polie-lustrée »

C’est à dire appliquer plusieurs couches de peinture solvantée dite « brillant direct ».

éléments par éléments en évitant au maximum la poussiére et les coulures.

Attendre quelques jours ou semaines, que la peinture durcisse.

Puis poncer avec un papier à l’eau savonneuse trés fin d’abord 1000 puis

réduire le grain d’abrasion progressivement,

1500 puis 2000 et finir au 3000.

pour effacer la peau d’orange, marque de poussiéres, coulures, etc…

Puis avec une polisseuse et une pâte à polir,

 raviver le brillant perdu par le ponçage.

Beaucoup de travail en plus mais le jeu n’en vaut t’il pas la chandelle?

Avant de me lancer, j’ai testé sur les panneaux de dessous d’ailes arriéres.

Déja peint, convenable mais avec un léger effet de peau d’orange.

00-lustrée_1_1-300x249 dans A016/ opération peinture polilustrée

Celui de droite qui est mat est juste poncé au 2500.

Le brillant sur celui de gauche est redevenu comme un miroir, mais parfaitement lisse.

Je crois que je vais adopter la méthode.

Tout d’abord aprés un bon nettoyage de l’atelier .

Des baches neuves tendues sur des cordes à linges

pour éviter un max de poussiére,

 et garder la chaleur du chauffage quand il fait trop froid.

01-Cabine-à-peinture_2_11

Un extracteur de fenêtre acheté en brocante pour 2 € encastré

dans un panneau pour aspirer le  brouillard de peinture. 

porte-droite-peinte_12

1er essais sur la porte droite.

5 couches espacées de 10 puis 20 puis 30 puis 45 minutes.

Avec 5 couches ça augmente l’effet peau d’orange.

15-effet-peau-dorange-couvercle-de-malle-arriére_12-300x209

 15-couvercle-de-malle-arriére_5_11-300x225

Il faut attendre quelques jours avant de poncer à l’eau et polir.

Ponçage à l’eau savonneuse avec des grains de plus en plus fin.

Du grain 1000 pour commencer puis 1500 et 3000 pour finir.

pour terminer un polishage avec un produit de lustrage à la machine.

06-Porte-droite-lustrée-_2_1-300x225

C’est long mais ça en vaut la peine.

IMG_7060-_1

On distingue bien « l’effet miroir » 

A015/ Remise en état des éléments de carrosserie. 2 mars, 2010

Posté par danetdom dans : A015/ Remise en état des éléments de carrosserie , 2 commentaires

L’étape suivante consiste en la remise en état des éléments de carrosseries.

17 éléments, portes, ailes, capots, bas volets, etc…   

C’est à mon avis une des plus importante pour le résultat final.

 Commençons par les ailes arrières de belles pièces

 de tôles embouties, torturées à souhaits,

 heureusement  plus courte de 25 cm que la BT.

 Tourmentées, abimées, mais pas trop oxidées.

Celles-ci font parties du lot acheté en 2005 .

o000lexterieurdesailesarrieresavantremiseenetat1.jpg

L’aspect intérieur, presqu’aucune protection,

 il ne faut pas s’étonner qu’une Panhard  rouille facilement.

o001linterieurdesailesarrieresavantremiseenetat1.jpg

Ponçage quasi à blanc,

 avec ponçeuse orbitale pneumatique grain 180.

o002ailearrieredroiteponcageblancrenovation1.jpg

recto verso.

o004linterieurdeailesarrieresdrencoursdeponage1.jpg

résultat après ponçage, une couche de wash primer (un apprêt phosphatant),

 une couche d’apprêt et début du masticage.

o007ailearrieredroite1ermasticponc1.jpg

Après la 2ème couche d’apprêt c’est mieux,

mais ce n’est pas encore parfait.

o008ailearrieredroite2emecouchedappret1.jpg

Premier essai de montage « à blanc »

 pour vérifier le bon positionnement des éléments.

o010ailearriredroitemontageblancsurlacaisse1.jpg

Pour l’aile gauche petit problème,

 un enfoncement d’une trentaine de centimètres.

og003ailearriregauchepartieabime1.jpg

og004ailearriregauchepartieabime1.jpg

Délicat à redresser, j’ai dû pratiquer la méthode de « chauffe de retrait »

Chauffer par endroit au rouge et refroidir rapidement 

avec un chiffon mouillé. Ca a pour effet de rétreindre la tôle,

 pas facile à maîtriser je m’en suis moyennement sorti. 

og005ailearrireredresseparpointdechauffe1.jpg

aprés une nouvelle couche d’apprêt, début du masticage.

og006ailearrieregauchependantrparationrecouchedapprtet2medemastic1.jpg

Plusieurs couches fines poncées à chaques fois serons nécessaires. 

og005ailearrieregauche2couchedapprtet2couchesdemasticaprsredressagedelabosse1.jpg

Pour finir par le Vert Lumina sur la face interne.

og008ailearrirefaceinterneenvertlumina1.jpg

 

La suite est un élément plus simple, plus petit et pas très abimé. 

Le bandeau central arrière.

Situé entre les ailes arrières au dessus du pare choc,

 la plaque d’immatriculation arrière est fixée dessus. 

Même provenance que les ailes arrières, celui d’origine est trop pourri.

il présente bien, juste un enfoncement sur la partie basse. 

 p002bandeaucentraldepoupelegerenfoncement111.jpg

Évidement le dos est à peine peint.

p003bandeaucentraldepoupelinterieur11.jpg

Les profils n’ont aucune protection contre la rouille.

 p004profildrdubandeaucentraldepoupe11.jpg

Alors je vais essayer d’éviter que la rouille revienne,

 ponçage à blanc sur les 2 faces, dé-bosselage,

 bouchage au MIG des trous de rivets de fixation de plaque d’immatriculation. 

p006bandeaucentraldepoupeponblanc1.jpg

Une couche de wash primer deux couches d’apprêt garnissant

avec un léger ponçage entre chaque couche.

p008bandeaucentraldepoupefaceinterieur3couchesdappretponce11.jpg

Sur les deux faces bien sur.

p009bandeaucentraldepoupefaceexterne3couchesdappretponces11.jpg

Et pour finir application de la teinte finale Vert Lumina

sur la face interne seulement.

p010panneaucentraldepoupefaceinterneenvertlumina11.jpg

Passons maintenant à ce qui est appelé

dans le catalogue des pièces détachées Panhard.

Partie inférieure latérale, piéces situées sous l’arriére des

ailes arrières de chaque coté du caisson de roue de secours. 

q000partieinfrieuredepoupedroitefaceexternedbutduponage11.jpg

Ces deux pièces avaient déjà été remise en état il y a 30 ans

c’est pourquoi je ne les ai pas poncées à blanc. 

Une rustine à été soudé sur celle de droite. 

q001partieinfrieuredepoupedroitefaceinternedbutduponage111.jpg

q002partieinfrieuredepoupegauchefaceinternedbutduponage11.jpg

Présentation sur la caisse.

q003partieinfrieuredepoupegaucheenapprtenplace11.jpg

Apprêt et mastic poncé.

q004partiesinfrieuredepoupedretg1erecouchedappretetdemasticpone11.jpg

2ème couche d’apprêt.

q005partiesinfrieuresdepoupe2mecouchedappretponceexterieur11.jpg

Face interne.

q006partiesinfrieuresdepoupe2mecouchedappretponcefaceinterne11.jpg

Les faces internes peintes en vert Lumina.

q007partieinfrieuredepoupedroiteenvertluminasurlafaceinterne11.jpg

q007partieinfrieuredepoupegaucheenvertluminasurlafaceinterne11.jpg

Prêt au remontage.

q008partieinferieuredepoupeenvertlumina1.jpg

Je poursuis avec les  bas de caisse,

appelé bas voletdans le catalogue Panhard

Pour le gauche pas de problèmes particuliers.

Par contre le droit,  je ne l’avais plus tellement il était décomposé.

Heureusement mon ami Michel m’en a fait cadeau d’un de BT

plus long de 25 cm mais ce n’est pas le plus embêtant.

Après un ponçage à blanc beaucoup de trous de rouille sont apparu.

r004extrmitdesbasvoletsdbutderparation2.jpg

Dans un premier temps j’ai fait des pastilles de diamétre 10mm 

 à l’emporte pièces à souder pour reboucher les trous.

r005basvoletsdroitenrparationrebouchagedestrous1.jpg

Mais j’ai vite changé d’idée tellement il y avait de trous. 

Alors j’ai utilisé la vieille méthode des rustines en tôle

découpées et ressoudées à la place des parties malades.

Découpe d’une rustine.

r006basvoletsdroitenrparationrebouchagedestrous1.jpg

Ajustage.

r007basvoletdroitenrparationrebouchagedestrous1.jpg

Une autre découpe ajustée.

r008basvoletsdroitenrparationmiseenplacedunerustine1.jpg

Soudage et meulage.

r009basvoletsdroitenrparationrustinessoudesetmeules1.jpg

La dernière rustine, ajustée, soudée il reste à meuler.

r010basvoletsdroitenrparationdernirerustine1.jpg

Puis j’ai sablé les bas volets, là quelques petits trous son encore

apparu, rebouché avec mes petites pastilles. 

r011basvoletssablrebouchagedesdernierstrousresteraccourcirledroit1.jpg

Découpe du droit à la bonne longueur.

Une couche de wash primer, une couche d’apprêt.

r012basvoletsfaceinterneaprslewashprimer1.jpg

Recto verso.

r013basvoletsfaceexterneaprslewashprimer1.jpg

Puis mise en forme de l’extrémitée découpée. 

r014basvoletsextrmitdudroitraccourcietreformaprslewashprimer1.jpg

Voila les deux bas volet, le droit a quelques déformations

dûes au soudage des rustines.

r015basvoletsaprsla1recouchedapprt1.jpg

Aprés quelques couches fines de mastic poncées,

une derniere couche d’appret egalement poncée

mais avec du papier à l’eau au grain de 600.

r016basvoletsaprsmasticageetla2mecouchedappretponce11.jpg

r017basvoletsaprsmasticageet2mecouchedappretponce11.jpg

Et pour finir les bas volet couche de vert Lumina.

r018basvoletspeintenvertlumina11.jpg

La suite logique se passe sur le panneau inférieur de proue

Aujourd ‘hui on appellerai ça un « Spoiler »

Voici l’etat dans lequel je l’ai laissé il y a 30 ans

s000panneauinfrieurdeprouefaceexterneavantintervention1.jpg

Des petites plaques popées à l’intérieur maintenait le rebord déchiré.

s001panneauinfrieurdeproueavantintervention1.jpg

Début du ponçage à blanc  toujours 

 à la ponçeuse orbitale pneumatique grain 180.

Sous le matic c’est pas mal cabosé 

s002panneauinfrieurdeprouedbutduponage1.jpg

Aprés débosselage, comme d’hab quelques petites découpe

de tôle pourrie pour mettre des rustines

s003panneauinfrieurdeprouetrousbouchaumigsurlegauche1.jpg

Soudage des rustines.

s004panneauinfrieurdeprouetrousbouchaumig1.jpg

Apprêtée et mastiquée.

panneauinfrieurdeproueapprteetmastique11.jpg

2 ou 3 couches de mastic poncées.

s0062couchesdemasticponces1.jpg

Encore une couche d’appret à l’interieur poncée au 600 à l’eau.

s007appretponcprtpourlacouleur1.jpg

Une autre sur la face externe.

s008appretponcprtpourlacouleur1.jpg

Et c’est au tour du vert Lumina, face interne.

s009panneauinferieurdeprouepeintenvertlumina1.jpg

Face externe.

s010panneauinferieurdeprouepeintenvertlumina1.jpg

Les même pieces au soleil.

s011panneauinfrieurdeproue1.jpg

Assemblé prêt à poser.

s012panneauinfrieurdeproue1.jpg

 Il s’agit maintenant de s’occuper des ouvrants

je vais commencer par les portiéres.

Elles avaient été sablées il y a longtemps mais la droite

 trop pourrie en partie base n’était pas réutilisable.

j’avais donc pu en récupérer une en meilleur état.

compléte, j’ai du la déshabiller entiérement.

n000portiredroiteavantdmontage1.jpg

Le bas est pas mal rouillé des trous apparaissent sous

le support de joint bas qui sera remplacé

n001portiredroitefaceinterneavantdmontage1.jpg

n004portiredroitefaceinterneavantdmontagecotcharnires1.jpg

Difficile de sortir les axes des charniéres de portes

c’est des goupilles genre Mécandus.

j’ai dù fabriquer un outil pour tirer les goupilles avec une tige filletée de 6

n009prceddextractiondelaxedecharniere1.jpg

Pour boucher les quelques trous j’avais pensé introduire

à l’intérieur un fer plat de 2mm d’épaisseur et le souder

par les trous.  

n010rparationdubasdeporteendentelleparsoudagedunferplatde2mmsur30mm1.jpg

J’ai vite déchanté et j’ai changé d’avis.

découpage de la partie basse et soudage

d’une corniére en tôle en 2 parties car ce n’est pas réctiligne.

n012portiredroitepartiebassedcoupe1.jpg

Pointage de la corniére de 30×10

n013portiredroiterustinespartiebassepointes1.jpg

Pour éviter les déformations dûes à la chaleur

j’ai soudé par petits points succésifs,

 en attendant le refroidissement des points précédents

pendant chaque refroidissement je ponçais à la main

toute la partie tourmentée intérieure j’y ai passé la journée.  

n014portieredroiteresoude1.jpg

Le lendemain meulage des soudures.

n015portieredroiteresoudeetmeulemeilleureffetquen0101.jpg

Voici l’intérieur le verso de la soudure. 

n017interieurdeportiredroiteresoudecotcharnieres1.jpg

La couche de Wash primer est apliquée.

n019portiredroiteenwashprimerfaceinterne1.jpg

Et une 1ére couche d’apprêt.

n021portedroite1erecouchedappret1.jpg

La portiére droite aprés 2 couches de mastic poncées,

je ne sens plus de creux avec la main droite.

 C’est prêt pour une 2éme couche d’apprêt.

n025portedroite2mecouchedemasticponce1.jpg

  1 couche de mastic poncée.

ng008portiregauchemastique11.jpg

La portiére gauche aprés 2 couches de mastic poncées,

je ne sens plus de creux avec la main droite.

 C’est prêt pour une 2éme couche d’apprêt.

ng009portiregaucheaprs2couchedemasticponce1.jpg

Les portes et les ailes arrieres étant pratiquement terminées,

je m’attaque au capot de malle.

Il avait été sablé peint antirouille avec un début de masticage. 

Le sablage n’as pas été une bonne chose car le capot a subit pas mal de déformation

à cause des milliards d’impact du sable. Il ne va pas etre facile à réparer.

  img001211.jpg

Pour débosseler correctement. 

Je vais tout d’abord desouder le renfort intérieur

img00131.jpg

Ensuite le laisser au soleil pour ramolir le Blackson.

et grater celui-ci.

img00171.jpg

Comme d’habitude ponçage à blanc et mise en Wash Primer.

Voici le renfort de couvercle de malle les extrémitées droite et gauche

ont été réparées car bouffées par la rouille

renfortdecapotdemalle.jpg

1couche d’appret garnissant

t005couvercledemallefaceinterneapprt1.jpg

t006couvercledemalleapprtavantmasticage1.jpg

Aprés un mastiquage minutieux la remise en place du renfort

la pulvérisation de l’insonorisant,

t007couvercledemallefaceinterneaprsponageapprtageetinsonorisant1.jpg

t008couvercledemalleaprs5couchesdemasticet1dappretpretpourlelumina1.jpg

c’est prêt pour le vert Lumina,

t009couvercledemallefaceinterneenlumina1.jpg

sur la face interne et les entourages et les endroits propice aux coulures.

t010couvercledemalleenvertlumina1.jpg

t011couvercledemalleenvertlumina1.jpg

 Remise en place des charniéres de portes, pour ne rien abimer

je tire délicatement l’axe fendu avec  une tige filletée. 

montagedescharnires.jpg

 

 

Mars 2011. Le chantier continue.

Moins vite que souhaité, mais il avance.

  je commence à remonter les élements de carrosserie.

Remontage des « charnons » de portiéres.

Afin de ne pas abimer la peinture.

J’introduit doucement l’axe avec un systéme de tige filetée et d’ecrous.

montagedescharnires.jpg

Montage des portiéres et des ailes arriéres.

img08891.jpg

ça semble correct. Mais il y a une boulette.

img08881.jpg

Je pensais que tout les éléments s’emboitaient parfaitement

comme des piéces d’un pulze.

Qu’il suffisait de les remonter et qu’elles trouvaient naturellement leurs place.

C’était sans compter sur les tolérances industrielles.

J’ai eu la surprise quand j’ai présenté le couvercle de malle arriére.

Il ne s’adaptait  pas bien par rapport aux ailes arriére

L’ajustage a été laborieux.

J’ai dû reformer quelques peu le courvercle de malle.

Et comme j’ai perdu une coupelle d’articulation d’un ressort

de couvercle de malle j’en ai refabriquer un celui de gauche sur la photo.

img09161.jpg

Pour parfaire l’ajustage du couvercle avec les ailes arriéres 

J’ai décollé les ailes arriéres du joint silicone.

Il a fallu couper ce joint en introduisant une lame de scie à métaux

affutée comme un rasoir et la passer entre le rebord d’aile supérieur et son support

 pour écarter l’aile d’un centimétre  haut

 l’aile arriére gauche et sur l’arriére coté droit.

img09251.jpg

Pour écarter j’ai utilisé des petits coins en plastique

 prévu pour la pose de parquet.

 2 coins face à face que je ressére avec une pince.

img09591.jpg

C’est un peu mieux.

img092611.jpg

Le couvercle s’ajuste mieux.

img0964aa1.jpg img0965aa1.jpg

Maintenant je peux préparer le toit.

Aprés avoir bouché le trou d’antenne,

 débosselage, masticage, ponçage avant apprétage.

pavillonavantapprt1.jpg

Pavillon en apprêt et poncé à la cale au 400 à sec

sauf le coté gauche sur la photo la partie sans reflets.

pavillonponcau400secsaufcotdroit1.jpg

Maintnant c’est au tour des ailes avants.

Face exterieure.

01aileavantdroiteextrieuravanttravaux11.jpg

La droite face interieure avant remise en etat.

06aileavantdroiteintrieuravanttravauxtracedinsonorisant11.jpg

La même aprés grattage de l’insonorisant et poncée. 

09aileavantdroiteintrieurdinsonoriseetponce11.jpg

Sablée poncée prête au traitement.

12aileavantdroiteprtetraiter1.jpg

Wash primer et antigravillonant appliqué.

14aileavantdroiteinsonorise11.jpg

Même punition pour la gauche.

Sablage des parties difficilles à poncer.

17aileavantgaucheavantsablage1.jpg

11aileavantdroitesableprteponcer1.jpg

Tôle nue

21ailesavantgaucheprteauwashprimerexterrne11.jpg

Wash primer et antigravillonant.

24ailesavantgaucheantigravillonne11.jpg

Une paire d’ailes avants apprêtées.

27ailesavantsapprtes11.jpg

1er essai de montage des ailes et capot avant. Ca reprend forme.

img15221.jpg

Voila la suite aprés une petite pause cet été.

J’ai mis les bouchées doubles.

Au moins 10 couches de mastic sur les ailes arriéres

montées sur la caisse patiemment poncées.

 Coté droit.

10couchesaumoinsdemasticplustardcotgauche1.jpg

Et coté gauche.

10couchesaumoinsdemasticplustard1.jpg

Camouflage de toute la caisse et application d’une derniere couche d’apprêt

dernierecouchedappretsurlapoupe1.jpg

qui sera poncée au papier 600 à l’eau.

dernierecouchedappretsurlapoupe.jpg

Tout la partie carrosserie etant quasiment prête à peindre.

 

A014/ La caise est peinte, début du réassemblage. 22 juin, 2009

Posté par danetdom dans : A014/ La caise est peinte, début du réassemblage , 4 commentaires

La caisse est maintenant peinte dans sa couleur définitive,

Vert Lumina, teinte Panhard d’origine.

img03761.jpg

Le matériel pour refaire le faisceau électrique au complet est arrivé.

Prés pour reconfectionner un faisceau neuf

img018211.jpg

Préparation et repérage du faisceau d’origine.

faisceaureduit1.jpg

Le nouveau avec étiquettes pour chaque fils.

nouveaufaisceau.jpg

Il faut maintenant reconditionner touts les élements qui conpose la voiture et tout remétre en place.

La sableuse étant maintenant opérationelle et efficace les éléments du train arriére son sablé et peint.

Voici l’ensemble du train arriére, sans les moyeux, avant son reconditionnement.

img05091.jpg

Les mêmes pieces prétent à être reposées, petite erreur les bloc en alu aux extrémité de l’essieu aurai dù rester couleur alu.

e001lmentsdesuspensionarrire.jpg

Les supports de tampons de suspensions à droite celui qui à été sablé.

img341111.jpg

Les roulements à aiguilles Nadella des bielles de suspensions arriéres ont éte remplacé.

img00491.jpg

img00481.jpg

Voici les tubes de freins arrieres monté sur l’essieu arriére.

img00441.jpg

Montage des roulements arriére avec ma presse artisanale.

img016911.jpg

Les moyeux arriéres prêts à reprendre leur place il ne manque que l’étrier et le raccord souple.

img017611.jpg

Comme les cages exterieurs des roulements interieur ont un peu de jeux perçage en 3 endroits en étoile 

 pour serrer le roulement, (c’est pas trés « accadémique » mais j’ai guére le choix) en plus du Loctite scelleroulement.

img017311.jpg

Le moyeux  est monté.

 img018111.jpg

Tuyaux de frein rigide à l’arriére droit.

img018011.jpg

La traverse avant, avant, et aprés sablage.  

 img04161.jpg

img33201.jpg

img331911.jpg

La poutre avant, peinte mise en place.

img00551.jpg

En même temps il m’a falut trouver du tube pour refaire les tuyaux rigide de freins et d’arrivée d’essence.

J’ai trouvé aprés avoir fait pas mal d’adresses de vendeurs de matériel un tuyau en cuivre recuit

à la bonne dimension, soit 6.35mm ce qui fait 1/4 de pouce et de 10m de long .

tubedefrein1.jpg

Je dispose de l’outils pour confectionner les embouts en forme de tulipe double.

Mais j’ai dù fabriquer les machoires pour le tube de 6,35.

img00361.jpg

En bas la matrice pour le 4,75mm en haut celui pour le 6,35mm.

img00341.jpg

Sablage des passages interieurs de roues avants

img35241.jpg

img35271.jpg

Une petite rustine est necessaire sur chaque passage de roues.

img016511.jpg

img016611.jpg

Voila le gauche peint, mis en place.

img023021.jpg

Nouvelle séance de sablage pour les éléments de suspensions avant.

Les lames de ressorts.

img023331.jpg

img0236b41.jpg

Les pivots de moyeux avants sablé peint.

Mais trés usé par le frottement avec le paquet de lame de ressort.

Alors recharge de métal à la soudure et ajustage pour un passage avec un minimum

de jeu avec les lames de ressort bagues et axes neufs, remplacement des rondelles de frottements

(jaune sur la photo) par des rondelles antifrictions il a juste fallu aléser le diamétre interieur de 2 ou 3 mm.

img054021.jpg

Tout est prét à être réassemblé.

img05501.jpg

Reste à remétre en place .

portemoyeux.jpg

Remontage sur les lames de ressorts

img05561.jpg

Montage du boitier de direction avec ses bielettes, les amortisseurs sont en place?

img06461.jpg

ainsi que le mécanisme de frein à main.

img06541.jpg

img06581.jpg

Moyeux avants et cardans ont retrouvé leurs place.

A013/ Une belle avancée. 25 octobre, 2007

Posté par danetdom dans : A013/ Suite de la remise en etat de la caisse , 5 commentaires

Une belle avancée en Octobre 2007 une petite partie de l’arriére de la caisse à été

(aprés beaucoup de grattage, de ponçage et de soudage de rustines de tôle)

peinte, en 1er un Wash primer.

larrirepeint1erecouchedewashprimer11.jpg

et ensuite une couche de « Rust-oleum »antirouille.

arrieredecaissepeintesurlecot111.jpg

En Novembre mise en place et soudage du fond de plancher de coffre

img297911.jpg

Ensuite soudage des tôles de fermetures de la male arrière,

 de chaque coté en bas des montants de lunette arriére.

img298221.jpg

img298111.jpg

En decembre 2007.

C’est les cotés de la caisse. La partie entre la male arriére

et le montant de portiére juste sous la custode

qui ont été gratté, poncé traité au wash primer.  

 Puis une couche de « Rust-oleum »antirouille.

img3014111.jpg 

Le plus gros de l’hiver est passé je vais pouvoir m’y remettre à fond.

Maintenant ce sera l’avant de la caisse à réparer.

J’ai commencé à gratter les anciennes couches de peinture anti rouille et Blackson

au décapeur thermique et à poncer la tôle, on voit ici et là quelques

trous de rouille.

img305711.jpg 

En ce mois d’avril je suis toujours occupé sur toute la partie avant.

Aprés avoir gratté poncé la tôle coté moteur j’ai découpé et formé

des bandes de tôle pour refaire les bords de passages de roues avants.

img306131.jpg

Voici dans quel etat ils étaient avant réparation.

Un possesseur de 24CT que je remercie au passage,

m’a envoyé des gabarits à l’echelle pour confectionner

la partie manquante. 

000421.jpg

 Le même endroit aprés découpe de la partie abimée par la rouille (dentelle)

000931.jpg

Mise en place de la rustine du coté droit. 

000311.jpg

Premiers points de soudure au poste MIG coté gauche, assez espacés 

pour éviter la déformation dùe à la chaleur.

Pointage du passage de roue avant

Ensuite on pointe plus serré. 

000521.jpg

Enfin meulage des points qui bout à bout forme un cordon.

img0326111.jpg

 Voici l’avant, aprés grattage des vieilles peintures 

ponçage de la rouille.

Le résultat n’étant pas encore parfait à mon gout

j’ai peur que la rouille revienne trop vite

J’ai sablé les endroits vraiment inaccéssibles.

Ce n’est pas trés facile de sabler dans de bonnes conditions.

1°: le matériel, il faut de l’air comprimé beaucoup d’air comprimé.

2°: le pistolet, pas trop de souci.

3°: Du sable sec, ça se vend facillement. 

4°: Des protections, le sable se met partout.

5°: Une cabine. J’ai reglé le probléme avec 4 baches suspendues au plafond.

sableuse31311.jpg

J’avais acheté un pistolet de sablage pensant pouvoir tout décaper en 2 temps 3 mouvements,
mais  les résultats sont médiocres.

Ces pistolets fonctionnent par aspiration du sable par la dépression de l’air comprimé, comme un pistolet à peinture.
Mais entre aspirer de la peinture dans le réservoir sous le pistolet et aspirer du sable à 2 mètres dans un sac c’est différent
J’ai tenté d’améliorer le système et ma foi je ne suis pas trop mécontent du résultat.
Avec un peu de savoir faire et de matériel, voici donc quelques moyens d’en améliorer le rendement.

Attention cette amélioration n’est pas prévue pour sabler une voiture complète en une seule séance.
Mais pour des pièces moyennes comme des jantes, des moyeux, etc.…
Mon but était d’améliorer le rendement du pistolet que j’ai acheté à deux balles de chez Brico-merlin-rama.

J’ai d’abord tenté de suspendre la réserve de sable pour faire descendre le sable par gravité dans le tuyau
mais sans grande amélioration.

J’ai fouillé à droite et à gauche et j’ai vu qu’il faut mettre le sable sous pression pour le pousser dans le tuyau, en plus de l’aspiration du pistolet.
Les sableuses professionnelles que l’on voit sur le net fonctionnent sûrement sur ce principe.

Il me fallait trouver un réservoir pour mettre le sable sous pression.
J’ai trouvé une bouteille de gaz de 13 kg que j’ai coupé. J’en ai utilisé deux mais une seule peu suffire.

 Pensant que ça pouvait être dangereux à découper j’ai d’abord dévissé le robinet (pas à droite, conique mais bien bloqué)
Le robinet dans l’étau une barre prise dans la couronne qui fait socle est ça tourne.
J’ai découpé à la scie sauteuse après avoir percé un trou pour passer la lame ( Asperger le foret d’huile de coupe pour éviter une étincelle) le dessus sur un diamètre de 25cm et le fond sur 20cm .
Ensuite j’ai confectionné un cône en tôle pour un meilleur écoulement du sable que j’ai soudé sur le trou le plus grand
de la bouteille sans oublier de mettre dans la bouteille la calotte de plus grand diamètre celle qui a le trou fileté du robinet
qui ce retrouve avec un recouvrement de 2,5cm avec l’autre trou pour fermer la bouteille avec l’air comprimé et qui servira
de trappe de remplissage. Coller un joint en caoutchouc sur le bord de la calotte
Sur le filetage adapter un Y avec une arrivée d’air comprimé pour comprimer le sable par le dessus et un départ
pour aller en bas de la bouteille sur un T comme cela il n’y a pas de différence de pression entre le haut et le bas.

En bas du cône adapter un T avec l’arrivée d’air comprimé qui vient du Y d’en haut et le départ du sable avec une vanne pour régler le débit de sable avant le tuyau qui va au pistolet de sablage remettre une vanne juste avant le pistolet pour pouvoir régler le débit du sable avec l’autre arrivée d’air comprimé sur le pistolet.
Confectionner un support pour la bouteille avec le cône vers le bas, et c’est prêt.

Voici le premier prototype de sableuse.

img041711.jpg

la bouteille se vide en 15 minutes mais le résultat est satisfaisant. la prochaine étape sera d’augmenter la capacité avec une bouteille plus grande ou bien d’en souder 2 ensembles.

 Pour la cabine de sablage vu que je ne fait pas une caisse complète j’ai acheté une petite cabane de jardin en tôle
1,5m sur 1,8 m et sur 1,8m de haut. Mais là il faut une cagoule avec une arrivée d’air qui viens du compresseur sinon on étouffe.

cabinedesablage11.jpg

 Trés satisfait de ce 1er systéme j’ai décider d’augmenter le volume de sable pour avoir plus d’autonomie

2 bouteilless de gaz ont suffit.

img02261.jpg

Ensuite afin de pouvoir remplir la bouteille de sable en évitant d’être obligé de remonter le couvercle rond
qui reste prisonnier au fond et aussi éviter d’abimer le joint collé autour.
J’ai fait l’ouverture du haut ovale et le couvercle ovale également avec 4 cm en plus de cette façon on peu enlever le couvercle pour remplir de sable.

img02271.jpg

Voici la traverse avant avec la 1ere seance de 2 minutes juste pour tester.

img04191.jpg

La même traverse prete à peindre.

 img33191.jpg

Reprise du cours de la restauration de la 24

La tôle d’auvent peinte en appret Wash primer.

lavantpeintauprimer21211.jpg 

 La tôle d’auvent peinte en appret Wash primer vue de l’interieur.

lavantinterieurpeintauprimer411111.jpg

Ci-dessous la tôle d’auvent peinte au  »Rust-oleum »antirouille.

img005181.jpg 

A présent avant d’entreprendre la fabrication du nouveau plancher.

Je dois refaire les extrémités avants et arriéres des profilés en « Z » 

qui son soudés sur les tubes latéraux du chassis.

là où vient s’accrocher les bas de caisses.

img006111.jpg

img006221.jpg

L’avant et l’arriere droit du tube chassis avec le profil en question un peu défait.

img0010111.jpg

Le même endroit aprés découpe de 20 cm de profil en forme de « Z »

on distingue un peu la corniere qui sera remplacée sur toutes la longueur.boutsdessupportsdebasdecaissesuprieursdessous411.jpg

Le dessous de ces extrémités.

Hormis les premiers cms la tôle est relativement bien conservée

 img0012211.jpg 

Aprés brossage, grattage, meulage, et suppréssion de la corniere dessous le « Z »

img0013311.jpg

Traitement anti rouille avant soudure des tôles reformées.

supportsdebasdecaisse92121.jpg

Reste à metre en place les nouvelles tôles formées.

supportsdebasdecaissesoud82111.jpg

Ces mêmes tôles formées et soudées sur le tube chassis.

009tubechassisavdrrparetpeint111.jpg

Points de soudures meulé, un coup de peinture et c’est comme neuf.

Depuis début juin je travaille à la refabrication du plancher.

Il a falu trouver une tôle de 1,3m sur 1,5m sur 1 mm

et fabriquer des profilés de renforts. 

plancher24ct11.jpg

Voila le nouveau plancher instalé et soudé aux tubes chassis.

f035planchersoudlavantetlarrierededessous1.jpg

Voila un plancher comme neuf.

1planchertermin.jpg

La caise à maintenant meilleure allure mais le chantier ne fait que commencer 

1caisserpare.jpg

Maintenant réfection des ailes arrieres d’abord ponçage à blanc

et sablage des endroits difficiles d’accés.

g010lexterieurdelailearriereencoursdeponageblanc.jpg

Une couche de wash primer une autre d’appret blanc.

g011prmontagedelailearriredretdubandeaucentral1.jpg

et 1er essais de monte sur la caisse.

h009prmontagedeslailesarriresetdubandeaucentral.jpg

Couche d’appret sur la caisse, les ailes arriéres, et le réservoir de carburant.

h024lacaissenueapprte21.jpg

2éme essais de montage des ailes arrieres.

Et fignolage du redressage par points de chauffe d’une bosse sur l’avant de l’aile gauche.    

h044ailesarrieresposescotdroit21.jpg

La poupe vue par dessous

Le caisson de roue de secours, le réservoir,

 et la poutre d’accrochage de l’essieu arriere. 

h048lacaissearrierevuepardessous21.jpg

La même poupe vue par dessus. 

h049larriere21.jpg

Courant fevrier j’ai peint la caisse dans sa teinte définitive vert Lumina.

img0397411.jpg

img0385211.jpg

img0377111.jpg

img0388311.jpg

12

espoir |
Association des anciens Lau... |
Les mots messagers de l'âme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gaet -homme de choc
| Huile D'olive Au Moulin Du ...
| yoguiPUB